!css
Une banque responsable

Environnement pour compte propre et achats responsables

COP22 à Marrakech : Société Générale Maroc innove pour ses clients et pour l'environnement

La 22e session de la Conférence des Parties (COP22) s'ouvre le 7 novembre à Marrakech et prendra fin le 18 novembre 2016. Pour Salaheddine Mezouar, président de la COP22, cette conférence est une « opportunité pour porter la voix des pays les plus vulnérables face aux changements climatiques, en particulier celle des pays africains et des états insulaires – il est urgent d'agir devant ces enjeux liés à la stabilité et à la sécurité ». Aussi, la COP22 se veut-elle être celle de l'action.
Banque responsable, Société Générale Maroc a souhaité agir pour le respect de l'environnement – et engager ses clients à agir eux aussi – en lançant C'BIO, une carte bancaire en plastique végétal.

Une carte écologique
À la différence des cartes habituelles, C'BIO de Société Générale Maroc n'est pas en PVC mais en acide polylactique (PLA), un plastique végétal biodégradable, produit à partir du maïs. Cette alternative écologique permet de limiter l'impact environnemental du PVC, fabriqué à partir de composants fossiles.

Une carte esthétique
Le design de la carte C'BIO reprend l'œuvre « Les Marais, Knifis (nord de Laâyoune) » de Yann Arthus-Bertrand, le célèbre photographe qui avait vu, en septembre dernier, 21 de ses photographies affichées dans l'espace d'art de l'agence Marrakech Gueliz de Société Générale Maroc, dans le cadre de l'exposition «60 solutions face au changement climatique».

Découvrez les photographies dévoilées dans l'exposition «60 solutions face au changement climatique»

La prouesse environnementale et architecturale de Société Générale Tchad

Dans les conditions climatiques, économiques et politiques extrêmes du pays, Société Générale Tchad, sous l'impulsion de son Directeur Général, Emmanuel Piot et de son Directeur Général adjoint Thierry Bridé, a mené à bien la construction de deux bâtiments annexes au siège : un business center pour les clients entreprises ainsi qu'une extension abritant un data center, les locaux informatiques du siège, le pôle finance et le service juridique.

"Les autorités tchadiennes ont visité le chantier à plusieurs reprises et semblent particulièrement intéressées par les innovations apportées, qui représentent une grande première pour le pays et pour l'Afrique Centrale." a déclaré Thierry Bridé.

Société Générale Ghana : des panneaux solaires sur les DAB

Societe Generale Ghana a équipé de panneaux solaires trois de ses Distributeurs Automatiques de Billets (DAB) et devrait prochainement étendre cette solution à trois autres sites.

L'utilisation de l'énergie solaire pour alimenter les DAB signifie :

Pour la banque
Une indépendance énergétique qui permet de réaliser des économies, dans un contexte où les prix de l'électricité vont croissants.

Pour les clients
Une alimentation ininterrompue en électricité, soit des DAB accessibles aux clients 24/24h, 7/7j.

Pour la planète
Une initiative de protection de l'environnement, dans la mesure où la production d'énergie solaire n'entraîne pas d'émission de CO2.

Ces DAB équipés de panneaux solaires témoignent de l'orientation client de Societe Generale Ghana, qui adapte son offre aux spécificités locales pour fournir les meilleurs services à ses clients, ainsi que de son engagement dans la préservation de l'environnement.

Société Générale Burkina Faso ouvre une agence écologique et innovante

Société Générale Burkina Faso ouvre sa deuxième agence écologique et poursuit son développement en cohérence avec l'engagement RSE du Groupe.

L'agence de Pissi a été entièrement construite en briques de terre compressée, et équipée de plaques solaires pour fournir l'électricité nécessaire à son fonctionnement. Elle limite ainsi sa consommation énergétique et ses émissions de carbone au quotidien. 

« Grâce à ces innovations et à sa nouvelle agence écologique, SGBF continue de s'affirmer comme l'une des banques relationnelles de référence au Burkina Faso. » a déclaré Papa Demba DIOP, directeur commercial Particuliers et Professionnels de SGBF.

Politique générale et réalisations en matière environnementale

Au cœur du système, la banque génère elle aussi, via son activité, des impacts sur l’environnement. Plus concrètement, au Sénégal par exemple, dans le cadre de sa démarche globale de gestion environnementale qui vise à réduire ses consommations d'énergie et ses productions de déchets, SGBS (Sénégal) a rénové l'éclairage d'une partie de son siège en le rééquipant avec des lampes à basse consommation (baisse de 10,6% de la consommation d'électricité du Siège soit une économie de 22 000 KWh par an).

Déchets

Société Générale œuvre en matière de sensibilisation au sujet du recyclage et des déchets auprès de ses collaborateurs, mais également au travers de partenariats et d’actions citoyennes. Au Sénégal, SGBS s’est appuyée sur la Journée Mondiale de l’Environnement pour lancer son projet de gestion des déchets dont l’objectif est de réduire, recycler, valoriser les déchets produits dans son activité quotidienne. Un nouveau dispositif de collecte des déchets sera mis en place et dans le cadre de la valorisation et recyclage des déchets, des partenariats ont été signés. En Algérie, Société Générale Algérie, par le biais d’une quarantaine de collaborateurs et de leurs familles a participé, aux cotés de l’association “ANIT” (aide aux enfants trisomiques), au projet “Eboueurs de la mer”, une vaste opération de nettoyage des plages. Société Générale Maroc, dans la continuité de son engagement en faveur de la préservation de l’environnement, a accompagné la campagne nationale “Maroc sans sacs plastiques”, initiée par l’association Mawarid, en vue de sensibiliser le grand public au danger que représentent les sacs plastiques non biodégradables pour l’environnement, et à promouvoir auprès des commerçants et consommateurs des solutions alternatives durables et solidaires. La Banque a également apporté son soutien à l’association Al Jisr qui œuvre dans le cadre d’un projet portant sur la revalorisation et le recyclage du matériel informatique, au profit d’établissements scolaires.