!css
Nos engagements

La finance responsable

1. Soutien aux entreprises et aux particuliers dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires

Les filiales africaines contribuent activement à l’économie dans leurs pays respectifs, assument pleinement leurs responsabilités sociales et environnementales, et engagent des initiatives porteuses de progrès pour les communautés et pour l’économie locale. La banque fournit des emplois, soutient la création et le développement des entreprises et accompagne les projets des collectivités territoriales, renforçant son image de banque citoyenne, et continue à adapter son offre de produits et de services au niveau de maturité de chaque marché en proposant notamment des solutions novatrices pour accompagner les populations peu bancarisées, qui représentent le plus grand nombre en Afrique subsaharienne.

2. Soutien à la création d’entreprises et aux PME

De nombreuses initiatives de soutien au développement économique viennent illustrer et renforcer l’engagement de la banque.

  • Au Maroc par  exemple, Société Générale Maroc a un partenariat avec “ Réseau Maroc Entreprendre ” pour l’octroi de prêts d’honneur à des créateurs de TPME. En 2014, une nouvelle convention a été signée avec l’association en mettant de nouveau à sa disposition une enveloppe financière de 1 M MAD (91 600 EUR) sans intérêts. L’impact de ce soutien devrait être encore plus significatif en 2015 suite à l’ouverture de plusieurs bureaux (Rabat, Agadir, Marrakech…).

Des relations étroites existent déjà avec l’Agence Française de Développement (AFD) et avec Proparco, sa filiale dédiée au secteur privé, relations qui se concentrent dans les pays d’Afrique. C’est d’ailleurs avec l’AFD qu’un partenariat dynamique de garantie de crédits aux PME a été mis en place avec les filiales africaines de SG.

  • Ainsi en novembre 2014, Société Générale Bénin a signé une convention PAMESO, plan d’aide à la méso-finance coordonné par l’AFD sur des fonds de l’Union Européenne. Grâce à ce soutien financier partenaire, SGB pourra faciliter encore plus l’accès au financement et aux crédits des TPE et PME au Bénin et, par ce biais, aider ces entreprises à se développer mais aussi à sortir du marché « informel ».

  • En recevant un nouveau soutien financier de 20 M EUR de la part de la BEI (Banque Européenne d’Investissement) lui permettant de proposer un nouveau programme de prêts aux entrepreneurs locaux, Société Générale Ghana réaffirme son engagement dans le développement des PME locales du secteur privé, soutenu grâce à ses nombreux partenariats avec plusieurs institutions financières internationales.

  • Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement, a signé un accord de 12,5 M EUR avec Société Générale Tchad venant s’ajouter à une nouvelle ligne de financement de 20 M USD signée avec le Ghana avec l’engagement d’allouer 10 M USD au secteur agricole. Ces lignes permettent de répondre à la demande croissante des PME pour financer des prêts et des projets et de soutenir l’activité économique et les emplois dans ces pays.

3. Démarche d’éducation financière

À l’étranger de nombreuses initiatives se mettent en place.

Au Maroc, Société Générale Maroc participe à un programme global de bancarisation et d’éducation financière : les établissements bancaires se sont concertés pour initier diverses actions visant à familiariser un public non averti, notamment les jeunes, à certains concepts financiers de base.

D’autres initiatives se déploient également au Bénin, au Sénégal…