!css
Nos engagements

Déployer une offre bancaire solidaire et responsable

La banque déploie une gamme élargie de produits et de services solidaires auprès de ses clients et en lien avec certaines de ses parties prenantes, accompagne des personnes en situation de fragilité financière, facilite l’accessibilité aux services bancaires et aide les micro-entrepreneurs en confortant ses engagements en microfinance.

1. Microfinance

L’intervention de Société Générale se fait au travers des filiales locales qui apportent des sources de financement aux institutions de microfinance de leur pays :

  • lignes de refinancement : les IMF soutenues permettent l’accès au crédit à des populations non bancarisées et irriguent les économies locales. À mi 2013, 24 IMF bénéficiaient de lignes de refinancement majoritairement en monnaie locale et totalisaient plus de 75 M EUR d’autorisations valides, principalement sur le continent africain
  • participations minoritaires en capital : à travers ses filiales, Société Générale est également présente au capital de 5 IMF reconnus à international via des participations minoritaires mais actives, avec recherche de synergies commerciales : Advans Cameroun, Advans Ghana, Advans Côte d’Ivoire, AccesBanque Madagascar et ACEP Burkina. 

2. L’offre de produits et services solidaires

Au Maroc, la Banque s’engage aux côtés de nombreuses institutions pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Société Générale Maroc et SOS Villages d’Enfants Maroc ont signé une convention de partenariat qui matérialise leur engagement en faveur de la scolarisation et l’insertion sociale des jeunes issus de milieux défavorisés ou en situation précaire.

Sur le modèle des cartes proposées en France, la filiale propose à sa clientèle la souscription à une carte SOS Villages d’Enfants de type Electron dont le coût annuel est de 130 MAD, soit environ 11,5 EUR (dont 60 sont reversés à l’association). À fin 2013, on dénombrait 2 000 porteurs de carte, avec une croissance progressive du nombre de porteurs ; 50 enfants ont vu leurs frais de scolarité pris en charge. 

3.  Les financements et services verts

Au Sénégal, SGBS a financé avec le concours de l’AFD un projet de 3,4 M EUR à moyen terme, incluant une ligne verte. Via un procédé industriel, le CO2 brut émis est récupéré pour le purifier et le liquéfier. Le gaz obtenu est ainsi recyclé et rendu apte à une nouvelle utilisation industrielle (agro-alimentaire notamment). 

4. La biodiversité

Au sein des filiales du Groupe à l’étranger, des initiatives de sensibilisation à la conservation de la biodiversité et au maintien des éco-systèmes se multiplient. Par exemple : à Madagascar, le personnel de BFV-SG s’engage chaque année depuis 15 ans dans des actions de reboisement. En 2013, ils ont planté 6 000 pieds de jeunes plantes dans la commune d’Ambohijanaka. Autre exemple : dans le cadre du programme “10 millions d’âmes, 10 millions d’arbres” mis en œuvre par le gouvernement du Bénin, tout le personnel de Société Générale Bénin s’est rendu dans la forêt classée de Pahou, indispensable à l’écosystème régional. Au total, 841 plants d’acacia culiformis ont été plantés sur une superficie de près d’un hectare. 

5. L’inclusion financière

En Afrique, des initiatives continuent à progresser et ouvrent d’ores et déjà la route à d’autres projets en 2015 :

  • Au Sénégal, Manko, la Société d’Appui à l’Inclusion Financière, filiale à 100% de Société Générale offre depuis 2013 des produits et services bancaires aux populations disposant de revenus modestes et à celles n’ayant pas encore accès au système bancaire traditionnel.  L’ensemble de ces produits et services bancaires sont distribués soit par téléphone mobile (technologie Yoban’tel développée par SGBS – Société Générale de Banques au Sénégal en 2011) soit par l’agence Manko. Par ailleurs, des cours d’éducation financière, dispensés par une association (en relation avec Manko) et moyennant une somme minime, ont aussi été mis en place pour aider les clients en difficulté. Depuis 2014, Manko connaît une nouvelle phase de développement à travers son extension vers des populations déjà bancarisées du secteur informel et/ ou à bas revenus, ainsi que l’ouverture prochaine de nouvelles agences. Le concept a vocation à être déployé dans d’autres pays du continent africain.
  • Au Cameroun, le concept développé en 2013 par la filiale Société Générale Cameroun, d’agence mobile qui sillonne les routes à la rencontre des populations, a couvert 390 000 km et permis à ses clients d’effectuer plus de 5 000 opérations bancaires sur 2014. Cette agence mobile, un véhicule entièrement relooké, équipé des dernières technologies de l’information et des communications, dispose des outils qui permettent au conseiller clientèle de réaliser toutes les opérations bancaires et de fournir les mêmes services qu’une agence classique.
  • Au Tchad, Société Générale Tchad a développé une solution push SMS vocal, qui permet d’informer et alerter tous ses clients, notamment les populations analphabètes (78% de la population tchadienne) grâce à l’envoi de messages SMS vocaux en lieu et place des messages écrits. Ce projet  innovant, issu d’ateliers créatifs au sein de la banque, permet une totale accessibilité aussi bien aux illettrés qu’aux malvoyants et non-voyants.